DansCUISINE, FOOD

Le Yassa poulet de Ndeye Sokhna, la maman de Youssou N’dour

 

J’ai eu le plaisir de passer quelques jours au Sénégal il y a quelques années, en compagnie de mon amie Fatou. De ce voyage (beaucoup trop court), je retiens l’hospitalité touchante du peuple sénégalais, mais aussi les saveurs de la cuisine locale. Le plat qui m’a particulièrement marqué, c’est le Yassa que nous avons mangé dans une des gargotes qui juxtapose la plage de l’île de Gorée. C’est à partir de ce moment là que le Yassa est devenu l’un de mes plats africain favoris. En quête d’une bonne recette, mon amie Fatou m’a envoyé celle de Ndeye Sokhna, la maman du chanteur Youssou N’dour. Je savais que j’y retrouverai le goût de ce voyage mémorable sur les terres de la Teranga.

Le Yassa est un plat assez simple : de bons oignons, du bon poulet (il existe aussi une versions avec du poisson ou de la viande) et de beaux citrons. Ensuite rentrent en ligne de compte une série d’épices et de condiments que chaque cuisinière fait intervenir selon ses goûts et habitude. On peut donc retrouver dans certaines recettes de la moutarde, du vinaigre, des olives…

La recette que je partage avec vous aujourd’hui est tirée du livre Sénégal, Cuisine intime et gourmande. La cuisine de ma mère. Un livre magnifique qui allie de belles photos prises lors de la préparation des plats et des textes riches qui mettent la transmission et la tradition à l’honneur. Pour cela le chanteur Youssou N’dour qui est l’initiateur de ce projet a fait appel aux talents de cuisinière et de conteuse de sa maman, Ndye Sokhna. Une très belle manière de découvrir la cuisine sénégalaise.

La recette qui figure dans le livre est à mon avis pour une dizaine de personnes. Du coup j’ai adapté les quantités pour 6 personnes. Et comme je cuisine pour toutes la famille, mes enfants compris, je n’ai pas mis de piment.

Je vous donne la recette telle qu’elle figure dans le livre avec mes ajustements entre parenthèse et italique.

Ingrédients

  • 2 poulets de taille moyenne (4 grosses cuisses pour moi)
  • Le jus de 6 citrons verts (2 pour moi)
  • 6 à 10 gros oignons (3 pour moi)
  • 1 piment frais (remplacé par un petit morceau de gingembre frais)
  • 2 feuilles de Laurier (une pour moi)
  • 3 cubes bouillons (une tablette de bouillon de légumes pour moi)
  • 100g d’olives vertes denooyautées (je n’en ai pas mis)
  • Vinaigre d’alcool blanc (vinaigre de cidre pour moi)
  • 7 à 10 cuillères à soupe d’huile d’arachide (la moitié en huile d’olive pour moi)
  • sel
  • poivre

Pour le Nokos (le condiment frais que l’on retrouve dans de nombreuses recettes Sénégalaises)

  • 2 têtes d’ail (4 gousses pour moi)
  • 15 piments oiseaux (une poignée de persil frais et un morceau de gingembre pour moi)

Préparation

La veille ou au moins 2h à l’avance mettez votre poulet à mariner (la veille c’est encore mieux).

Couper le poulet en morceaux réguliers. Vous pouvez retirer la peau il sera moins gras (c’est ce que je fais).

Mettez le poulet dans un grand saladier et arrosez le avec un verre de vinaigre. Ajoutez une poignet de sel. Frottez vos morceaux de poulet avec ce mélange puis rincez-le. (j’utilise une rasade de vinaigre et une cuillère à café de fleur de sel).

Préparez le Nokoss

Pilez ou mixez ensemble l’ail, le cube bouillon, les piment oiseaux et le poivre (le gingembre, le persil frais, l’ail, le poivre et le cube bouillon pour moi ).

Faites des entailles dans le poulet et imbibez le du nokoss.

Ajoutez le jus de citron. Et le piment coupé en morceaux (pas de piment pour moi).

2 cuillères à soupe d’huile (une pour moi). Salez et poivrez.

Émincez les oignons et versez-les dans un grand saladier. Ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre (1 cuillère à café pour moi). Ajoutez un cube de bouillon effrité (plus de cube pour moi, je me contente de la marinade qui en contient déjà). Ajoutez la marinade, puis le poulet. Filmez votre plat et laissez mariner au frigo deux heure ou une nuit complète (idéal).

Dans la recette d’origine le poulet est braisé. Il faut retirer la marinade et les oignons et ne garder que les morceaux de poulet, que l’on fait braiser au charbon de bois.

Moi je l’ai mis dans un plat en verre et enfourné à 165 en le retournant régulièrement. Il faut compter entre 45min et 1h minutes en retournant régulièrement le poulet et en l’arrosant de son jus toutes les 10 minutes environs. Vous obtiendrez ainsi un poulet bien doré mais qui reste moelleux.

Préparer la sauce :

Faire chauffer un peu d’huile dans un grand faitout. Lorsque l’huile est chaude (mais pas brulante) versez les oignons sans cesser de remuer. Les oignons ne doivent pas colorer mais cuire dans leur jus en « suant) donc n’hésitez pas à baisser le feu.

Au bout de 15 minutes (10 pour moi car moins d’oignons), ajouter la marinade, le laurier, un cube bouillon et un verre d’eau. Couvrir et faire cuire à feu moyen environ 20 minutes (15 pour moi).

Ouvrir la casserole et y déposer les morceaux de poulet. Faites cuire encore environ 15 minutes.

Retirez la marmite du feu et ajouter les olives vertes dénoyautées.

Servir avec du riz blanc (et des bananes plantain frites pour nous :)).

Partager via
Par

5 Commentaires

  • Estelle

    merci 🙏🏾 pour tant de douceurs culinaires!

    26 avril 2020 at 12 h 25 min Répondre
  • Judith TENFACK WAMBA

    Merci pour cette recette. Je vais la tester cette semaine. Je suis allé au Sénégal il ya 15 ans. Dans une famille sénégalaise. Je n’oublierai jamais le goût du poulet yassa que j’ai là bas.

    26 avril 2020 at 14 h 38 min Répondre
  • Lindsay

    Merci pour la recette. Je le fais mais pas vraiment de cette manière, ça me donne une bonne excuse pour faire ce bon plat !

    26 avril 2020 at 15 h 33 min Répondre
  • Angela Lemaire

    Merci beaucoup pour ce partage je vais tester cette recette bientôt j’ai des déjà les papilles qui frétillent !!!

    26 avril 2020 at 19 h 38 min Répondre
  • Séraphine

    Hâte d’essayer la version sans moutarde. Merci pour cette recette

    2 mai 2020 at 17 h 44 min Répondre
  • Laisser un commentaire

    error

    Vous aimez le blog ? Parlez-en autour de vous !

    s\
    Instagram
    %d blogueurs aiment cette page :