DansBOOKS, LIFE

Journaling : l’art de remplir des carnets intimes

Voilà plusieurs années que je pratique de manière plus ou moins régulière le Journaling. Ce terme anglais désigne simplement (en un seul mot, c’est tout de suite plus pratique), le fait de tenir un journal intime. Et là certaines d’entre vous se disent : quoi, un journal intime, le truc que l’on a fait nos premières années d’adolescence ?! Il y a des adultes qui font ça ?!Hé oui, et beaucoup plus que vous ne l’imaginer.

C’est en découvrant il y a plus de 10 ans le livre The Artist Way  (En français « Liberez votre créativité », disponible ici) de Julia Cameron, que j’ai découvert les bénéfices de pratiquer régulièrement le journaling. L’auteure préconise de tenir un journal dans lequel on va déverser notre « flot de pensées » tous les matins, avant tout autre tâche. Le fait de pratiquer ce « travail » d’écriture quotidien, va permettre d’accroitre notre créativité et même notre productivité. C’est ce que l’auteure appelle les « Morning Pages ».

Pourquoi pratiquer le journaling peut améliorer votre bien-être ?

Parce que l’on va libérer une grosse partie de mémoire vive en déversant sur le papier une grosse partie des pensées qui tournent un peu en boucle dans notre cerveau. « Mémoire vive » ? Ce terme emprunté à l’informatique, désigne la partie du cerveau dont nous avons besoin pour agir au quotidien et pour mettre nos idées et nos rêves en marche. Malheureusement nous n’avons pas que nos rêves à réaliser ! Le quotidien est fait de plein de petites choses auxquelles ils faut penser. On ajoute à cela ce que l’on pense des choses auxquelles il faut penser : nos ressentis, nos sentiments, nos interprétations et on frôle la surcharge. D’ailleurs on parle désormais de charge mentale : charge mentale domestique, charge mentale professionnelle, charge mentale familiale, affective…Bref nous avons tous les jours un milliard de choses auxquelles nous devons penser.

On peut se décharger et s’aider d’un agenda ou d’un planning pour les actions concrètes : nos rendez-vous, nos tâches…

Mais qu’en est-il de nos pensées ? 

Hé bien c’est là que va intervenir le journal. On va pouvoir simplement y écrire tout ce qui nous passe par la tête.

Le terme « Journaling » désigne le fait de consigner tout cela dans un journal, mais vous pouvez tout simplement écrire sur des pages libres si vous n’avez pas de journal ou si vous ne souhaitez pas conserver vos écrits. C’est une pratique qui a pour but de libérer votre esprit alors justement le but est que vous soyez le plus à l’aise possible. Il n’ya aucun objectif que celui de vider votre esprit.

Certaines personnes se fixent un objectif de 5 ou 10 minutes par jour. Avant de débuter sa journée, ou avant de vous mettre au lit c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Moi je le fais selon les périodes le matin (le plus souvent) et parfois le soir.

Comment se lancer ?

On ouvre se journal et on écrit ce qui nous passe par la tête, durant cinq minutes pour débuter par exemple. Et puis on referme le journal sans se relire, pour éviter de se juger (se dire des choses comme « ah mince je fais des fautes », « j’écris mal », « pourquoi je raconte ça », « et si quelqu’un tombait dessus ? »), car encore une fois le but est de se « décharger ». Déposer sur le papier le flot de nos pensées. Certaines personnes, déchirent les pages et les jettent car elles ne souhaitent pas les conserver. Encore une fois faites comme vous sentez.

La seule règle est que cette pratique soit régulière, pour en tirer des bénéfices. Le journaling m’aide par exemple à écrire de manière plus spontanée sur le blog ou même sur instagram. Il m’aide aussi dans mes projets d’écriture, à trouver l’inspiration, à faire voyager un peu mes personnages, plutôt que de les cantonner à l’environnement que je connais.

Le journaling libre ou guidé ?

Depuis quelques années on trouve dans le commerce des journaux ou des carnets qui nous permettent de pratiquer le flot de pensées de manière guidée.

Pour les personnes qui ont du mal à se lâcher devant une page blanche c’est vraiment idéal. Je possède plusieurs de ces journaux et je les trouvent vraiment top ! Ils me permettent de ne pas me dérober face à cet exercice en me disant « oh je ne sais pas du tout par où commencer », ou alors « j’ai trop de choses en tête ». Je me contente de répondre tous les jours aux questions qui me sont posées et cela a pour effet de me permettre de m’arrêter sur des aspects de ma vie face auxquels j’ai tendance à faire l’autruche.

Mais pas de panique et pas de stress, les questions qui sont posées dans ces journaux ont pour but de nous permettre de prendre du recul sur certaines situations, ou remettre en question nos croyances limitantes. Elles nous aident aussi à définir notre mission de vie en sortant des contingences du quotidien et en nous autorisant à prendre un peu de hauteur.

Une des raisons pour lesquelles je pratique également le journaling, c’est que ces journaux auxquels je me confie sont autant de « témoignages » de mon existence. J’aimerais que mes enfants puissent les lire plus tard en se disant « ah maman pensait comme ceci », « elle vivait comme cela » ou « rêvait de cela ». Je trouve cela précieux. Nous n’avons pas toujours le temps de discuter avec nos enfants de qui nous sommes, ou leur expliquer nos choix de vie. Et nous n’aurons pas toutes l’occasion de publier nos mémoires. Pourtant notre philosophie de vie aura un impact certain dans la construction de nos enfants. C’est un peu comme un cadeau qu’on leur fait pour l’avenir. Quelque chose qui peut faire partie de l’histoire de notre famille.

J’ai récemment fait l’acquisition du journal de Michelle Obama. Apres avoir été totalement conquise et inspirée par ses mémoires, je ne pouvais passer à côté. Et comme vous avez été nombreuses à manifester votre intérêt pour ce carnet que je vous avais rapidement présenté sur instagram, j’ai promis de vous en faire un retour. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de cet article sur le journaling et de partager avec vous tous les journaux que je possède.

 

4 journaux pour pratiquer le journaling

 

Devenir, le journal ou la méthode Michelle Obama

On y trouve des citations inspirantes pour nous motiver, comme celle-ci :

« Souvenez-vous simplement que chaque détail compte-les sons, les odeurs, les rires et la souffrance-parce que, finalement, ce sont ces détails qui façonnent votre histoire. J’espère que vous confierez à ce journal vos expériences, vos réflexions et vos sentiments si imparfaits soient-ils, sans juger »

Et entre les citations, des pages à remplir avec nos réponses aux questions comme :

-Racontez en donnant le plus de détails possible le moment où vous vous êtes senti.e le.la plus fier.ere de vous

_Quels sont vos souhaits ? Citez-en dix et, pour chacun d’entre eux, écrivez quel serait le premier pas que vous pourriez facilement entreprendre pour faire en sorte qu’ils s’accomplissent

-Quelles leçons essentielles avez-vous apprises au cours de votre enfance

Un vrai journal de développement personnel qui permet de mettre en exergue votre mission de vie. Pour chaque question vous avez deux pages avec des lignes pour guider l’écriture. Niveau réflexion c’est assez profond et plutôt engageant sur le plan émotionnel. On y trouve le type de questions ou de conversations que vous pouvez avoir avec votre psy. Il y a un encart date, si vous souhaitez dater vos écrits et créer ainsi un fil conducteur. Le journal contient beaucoup de pages. La couverture rigide et les couleurs pastels lui confèrent une certaines élégance. Un cadeau à faire à une personne qui est à un tournant de sa vie, une personne qui doute ou un cadeau à se faire à soi même pour se lancer dans l’introspection.

 « Devenir le journal » par Michelle Obama, 208 pages, 18 euros

(Cliquez sur l’image pour acheter )

 

 

 

Les chapitres Vertellis, Vivre sa vie de façon plus consciente en 13 semaines

Un élégant carnet à la couverture rigide, journal d’écriture guidée avec des questions clés qui nous permettent de réfléchir sur le sens de notre existence. Le carnet est organisé en chapitres (13 chapitres, soit un par semaine) avec des thèmes différents et croissants :

  1. -Créé ta chance,
  2. -Croyances et image de soi,
  3. -Décisions et énergies,
  4. -Va au delà de ta zone de confort,
  5. -Positivisme,
  6. -Influencer l’avenir,
  7. -Ta relation avec toi même et les autres,
  8. -Fais tes propres choix,
  9. -Apprends des autres et inspires-les,
  10. -Relaxe-toi et libère-toi des tensions,
  11. -Lâcher prise et grandir,
  12. -Penser rêver et agir,
  13. -La fin du commencement

Dans chaque chapitre on retrouve des questions récurrentes comme : reviens sur ta journée, donne une note à ta journée, qu’est-ce qui va bien, que peux-tu améliorer …Ranger crée non seulement plus d’espace physique, mais libère également de l’espace mental. Que pourrais-tu nettoyer, vider ou jeter aujourd’hui ?

On y trouve bien sûr des citations motivantes. Mention spéciale pour la Newsletter Vertellis qui est un condensé de motivation et de réflexion positive à chaque mail. 

Vertellis Chapters, Journal d’introspection, 29,99 euros

(Cliquez sur l’image acheter)

 

 

5 ans de Réflexion, un journal à compléter au fil des années

« Nul besoin d’être écrivain pour faire de sa vie un roman »

Comme son nom l’indique, ce journal original contient 5 ans de réflexion. Il débute le 1er Janvier, mais sans année fixe donc vous pouvez le commencer à la date que vous souhaitez et le terminer quand vous souhaitez. Le fait que chaque page corresponde à un jour peut vous aider pour instaurer une certaine régularité. A chaque page sa question clé : « Quelle est votre mission de vie ? »,  » La plus vielle chose que vous portez aujourd’hui », « la dernière émission télé que vous avez regardé », « votre résolution pour demain », »votre spiritualité en trois mots », « votre éthique professionnelle » et autant de questions (5 ans ça en fait du contenu), qui ont pour seul but de vous poussez à écrire pour y déposer un peu de vos pensées.

Ce journal original m’a été offert par mon amie Pascale pour mon anniversaire l’année dernière. J’étais encore hospitalisée et ça m’a fait beaucoup de bien de commencer ma journée en remplissant deux pages de ce journal. Je trouve que c’est un très bon allié pour les personnes qui souhaitent écrire et partager leurs écrits mais sont souvent coincées. C’est un très bon exercice, court, concis, efficace et même parfois drôle.

5 ans de reflexion, édition Marabout, 12,90 euros

(cliquez sur l’image pour acheter)

 

 

 

Keel’s Simple Diary, le carnet psy de poche

C’est le journal créé par Philipp Keel, artiste, écrivain de renommée internationale. On lui doit également le journal de réflexion « All about Me ».

« Simple Diary est la réponse de Keel face à la surabondance d’information et au manque de sens. Ce journal est l’aboutissement de sa quête vers une meilleure conscience de qui nous sommes et des raisons qui nous font faire ce que nous faisons ».

C’est le journal le plus ancien que je possède. Ma première entrée date du 26 juillet 2013 ! Je répondais à la question : « Votre journée a été (réponse à cocher) : -une fête-un tête-à-queue-une prise de tête. (J’optais pour la troisième option ).

Puis à « parce que » je répondais : fatiguée, que dis-je, épuisée, je n’ai pas su gérer les pleurs de bébé Maya. Hé oui, Maya avait 4 mois, et presque 8 ans plus tard, je peux ressentir d’ici le soulagement que j’ai pu éprouver en écrivant ces mots. Lâcher prise, c’est tellement important, et cela consiste aussi à disposer d’un espace où l’on peut écrire comment on se sent, sans jugement et sans crainte d’être jugée.

C’est un journal idéal pour les personnes qui débutent et qui ne veulent pas pas avoir à écrire beaucoup de ligne. A chaque page, en général c’est une ou deux lignes et le reste c’est plutôt des questionnement à cocher. Ça n’a l’air de rien comme ça mais ça vide quand même l’esprit. En fin de journée avant de s’endormir ça peut être utile. On y trouve aussi des citations inspirantes. Son format poche se glisse aisément dans un sac à main et entre deux rendez-vous, dans le train durant son trajet quotidien, on peut faire une petite page.

La dernière édition du Simple Diary date un peu et il n’est plus réédité mais il existe en occasion, vous pouvez tout à fait vous le procurer.

Keel’s Simple Diary, red, occasion, 10,83 euros

(Cliquez sur l’image pour acheter)

 

Vous devez vous demander pourquoi j’ai autant de journaux : tout simplement afin de pouvoir être assez régulière dans ma pratique. J’en ai un dans le tiroir de mon bureau, un sur ma table de chevet, un dans mon sac à main, un sur une bibliothèque du salon. Comme ça je n’ai pas besoin de chercher si je veux y consacrer dix minutes par jour. La date m’importe peu et surtout tous ont la même mission : vous aidez à devenir la meilleure version de vous-même. Alors attention, ce n’est pas du training, c’est plus du self care. L’idée c’est vraiment de nous aider à lâcher prise en écrivant.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si cet article vous a été utile. Si vous pratiquez le journaling, quels sont vos outils et votre méthode ?

 

Retrouvons-nous sur Instagram, Facebook, Twitter et Pinterest.

Pré-commandez mon livre  « Dear Mama, Chroniques de ma vie de mama (extra)ordinaire »

Par

7 Commentaires

  • Vidova

    Je ne pratique depuis peu et franchement ça m’aide beaucoup. Merci pour ton article

    28 octobre 2020 at 22 h 40 min Répondre
    • Danielle

      Avec plaisir, nous sommes nombreuses à y trouver du sens alors je trouvais ça intéressant de partager ma pratique 🙂

      30 octobre 2020 at 10 h 59 min Répondre
  • Christelle

    Bonjour Danielle,

    Je me suis complètement retrouvée dans cet article. J’ai régulièrement tenu des journaux intimes depuis l’adolescence. J’avais abandonné la pratique un peu avant mes trente ans et je m’y suis remise il y a trois ans. Ce n’est pas forcément quotidien, mais ça me permet de me vider, de parler de mes doutes, de mes peurs, de mes réussites, mes projets. Et ça fait un bien fou de les relire parce qu’on se sent évoluer. J’ai relu un de mes journaux d’il y a 12 ans où je décrivais l’homme de ma vie et je suis emplie de gratitude aujourd’hui quand je me rends compte que cet homme est mon mari et père de mes enfants 😍😍

    Excellente journée.

    29 octobre 2020 at 14 h 16 min Répondre
    • Danielle

      Waouu on peut dire que tu as « manifesté » ton mari, c’est super !

      30 octobre 2020 at 11 h 09 min Répondre
    • Danielle

      Je suis tout à fait d’accord avec cette notion « d’évolution » que tu évoques !

      21 novembre 2020 at 8 h 26 min Répondre
  • Livthemokagirl

    ohlala tu m’as donné envie d’acheter le journal de M. Obama!
    Je trouve cela très sain d’écrire ce que l’on a ressenti, ces instants de gratitude, des petits bonheurs, des déceptions et surtout de le relire quelques semaines, mois et années après.
    J’adore écrire, cela fait partie de mon rituel quotidien!

    4 novembre 2020 at 18 h 44 min Répondre
    • Danielle

      Alors tu ne sera pas déçue 🙂

      21 novembre 2020 at 8 h 25 min Répondre

    Laisser un commentaire

    error

    Vous aimez le blog ? Parlez-en autour de vous !

    s\
    Instagram
    %d blogueurs aiment cette page :