DansBOOKS

Little Nappy, le livre qui aide les petites filles à s’occuper de leurs cheveux

 

Hello Besties,

Je vous parle aujourd’hui d’un ouvrage jeunesse que ma fille Maya aime beaucoup : il s’agit de Little Nappy, quand maman m’apprend à m’occuper de mes cheveux le livre de Hashley Auguste, qui relate les aventures d’une petite fille noire qui avec l’aide de sa maman apprend à prendre soin de ses cheveux.

Pour les personnes qui ne le savent pas, le « Nappy » dans le titre fait référence au mot valise né aux Etats-Unis il y a une dizaine d’année et popularisé par les blogs et les réseaux sociaux. Nappy est la contraction de « Natural and Happy ». En français : naturelle et heureuse. C’est devenu un peu le terme d’usage pour désigner les femmes noires et métissées qui portent leur cheveux naturels, sans avoir recours au défrisage.

Plus qu’un terme, Nappy est devenu un véritable mouvement politique qui prône l’estime de soi et l’empouvoirement des femmes noires et métissées à travers l’expression de leur beauté dans ce qu’elle a de plus naturelle.

Le mouvement a donné naissance au fil des ans à des blogs et des forums spécialisés dans l’entretien et la promotion des cheveux frisés et crépus, à travers des photos, des conseils d’entretien et des tutoriels de coiffure.

J’ai moi même tenu durant de nombreuses années l’un des blogs les plus influents en la matière. Il s’agissait du blog Our Haïr pour les plus anciennes par ici.

Ce mouvement a réellement fait bouger les choses et modifier la définition du beau pour les femmes noires et métissées. Le mouvement Nappy a permis de redéfinir l’esthétisme Afro, en permettant à de nombreuses femmes d’assumer leur chevelure, mais en leur donnant également les moyens de le faire. De nombreuses marques ont compris qu’il y avait une véritable niche et un besoin.

A l’époque où je tenais ce blog dédié aux cheveux, je n’étais pas maman et je m’adressais à des femmes adultes.

C’est en devenant maman d’une petite fille aux cheveux frisés que j’ai compris que tout ce travail que l’on faisait en ciblant des femmes qui comme moi ont porté leurs cheveux défrisés la moitié de leur vie (pour beaucoup le défrisage a commencé très tôt) devait se faire dès la petite enfance.

Comme je l’expliquais dans cet article, dès leur plus jeune âge, la société fait comprendre aux petites filles qui n’ont pas des cheveux lisse, que leur cheveux sont un problème. Les remarques des camarades dès la maternelle, celles des adultes qui ont bien souvent une charge négative (bien que ce soit souvent inconscient).

On se retrouve avec des petites filles qui n’aiment pas leur texture de cheveux, les rêvent lisses. Et comme bien souvent les mamans ont vécu elles-même cette expérience avec leur chevelure, elles perpétuent sans le vouloir cette image négative associée au cheveu non lisse : trop difficile à entretenir, sauvage, pas sophistiqué et j’en passe. Beaucoup de mamans ont entendu cette phrase de la bouche de leur fille : « je n’aime pas mes cheveux ».

Aider les enfants à aimer leur cheveux, et à embrasser leur nature, c’est le projet de Little Nappy à travers l’histoire d’Hashley 7 ans, une petite fille d’origine Haïtienne, qui vit avec sa maman et son petit frère.

Hashley nous raconte comment elle est passé du désamour de ses cheveux et des moqueries subies dans la cour de récréation, à la fierté de posséder une chevelure unique. Ceci grâce aux paroles réconfortantes de sa maman qui en la coiffant lui transmets les bons gestes et surtout les bonnes paroles pour aider la petite fille à affirmer sa différence.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre, ce sont les développements détaillés pour l’entretien du cheveux. De manière ludique l’enfant apprend ainsi les différentes étapes pour entretenir sa chevelure et les différents trucs et astuces à savoir.

C’est un brin technique pour des enfants de 5 ans (le livre est préconisé pour la tranche d’âge 5-12 ans) et cela peut les perdre. Mais à partir de 7 ans je pense que c’est pas mal. Les livres ayant cette approche en français étant relativement rares, je trouve que c’est un bon support pédagogique. Le seul bémol : Je ne suis pas très fan des illustrations car je trouve qu’elles manquent de finesse et frôlent parfois la caricature, mais les filles elles n’ont pas du tout fait de remarques dans ce sens.

Ce livre « Little Nappy, quand maman m’apprend à m’occuper de mes cheveux » est le tome 1 d’une série « Little Nappy », tournée autour de l’estime de soi des petites filles noires et métissées. Un second tome a depuis vu le jour et même une série animée diffusée sur Youtube.

Je vous laisse découvrir le site Little Nappy sur lequel vous pourrez faire l’acquisition du livre (15 euros) et des différents produits dérivés associés, ou encore visionner la série animée.

 

 

Partager via
Par

Laisser un commentaire

error

Vous aimez le blog ? Parlez-en autour de vous !

s\
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :